LIBRES CAR RESPONSABLES

 

Désireux d’aller jusqu’au bout de notre démarche, nous nous sommes entourés des compétences humaines et dotés des moyens industriels nécessaires pour donner forme à nos idées sans autres contraintes que celles que nous nous fixons. Parmi celles-ci, la volonté d’offrir à la commande publique un prix juste.

Car, et il en va de même pour tous les mobiliers urbains, le fameux « banc public » est aussi un bien public, payé par l’argent de tous. Pour cette raison, nous fixons le prix de nos mobiliers en amont de leur cahier des charges de conception et maîtrisons l’intégralité du cycle de production et de commercialisation.

Simplifier, alléger, fluidifier, optimiser… Inscrite au plus profond de l’ADN de Aréa, cette approche a guidé notre organisation en termes de distribution. Nous avons choisi de faire l’économie d’un réseau de commerciaux ou de distributeurs afin de traiter directement de concepteur à concepteur. Après avoir dessiné, testé, modifié, prototypé et fabriqué intégralement nos produits, nous les distribuons avec la même exigence de simplicité et d’exemplarité : pas de stock, pas d’intermédiaire et transparence des prix.

Notre savoir-faire, industriel par certains côtés, artisanal par d’autres, est totalement en phase avec le projet originel de l’entreprise, profondément attaché à l’humain et intransigeant quant à la valorisation exclusive des talents de notre territoire.

Plus encore qu’une exigence, le made in France est pour nous une évidence depuis 30 ans et une hygiène de vie économique quotidienne. C’est aussi une fidélité au « less is more » et à notre attachement à la proximité, la qualité et la simplicité.
 

retour

 

La genèse

L’histoire est simple comme le spectacle de quelqu’un qui s’assoit sur un banc. Riche, et rare, comme celle de quelqu’un qui prend toute sa hauteur une fois assis.

EN SAVOIR PLUS