ARCHITECTE/PAYSAGISTE (définition des compétences)

ARCHITECTE/PAYSAGISTE (définition des compétences)

Jean Pierre Le Dantec (architecte), Jean Marc L'Anton (paysagiste) et Alexandre Chemetoff (paysagiste, architecte et urbaniste)

Le Nôtre est souvent considéré comme le premier paysagiste contemporain, par sa formation pluridisciplinaire et parce qu'il réunit et coordonne dans ses projets un grand nombre de métiers. Sa querelle avec Hardouin-Mansart à propos de l'aménagement du parc de Versailles est légendaire. Cependant, elle traduit des approches assez différentes du paysage, caractérisées par deux démarches de projet : l'une plus sensible aux caractéristiques du site, l'autre à la composition architecturale de l'espace.

Qu'en est-il aujourd'hui ? Peut-on parler d'une approche d'architecte et d'une approche de paysagiste ? Comment, dans les projets de paysage contemporains, s'articulent les différentes compétences professionnelles ? Quelle est la place des savoirs et les savoir-faire issus de l'art des jardins dans les formations des architectes, des paysagistes et des urbanistes ?

LAISSER UN COMMENTAIRE
Retour aux articles